grammairechansondouceErik Orsenna
Le livre de poche
150 pages

Résumé:

"Elle était là, immobile sur son lit, la petite phrase bien connue, trop connue: Je t'aime.
Trois mots maigres et pâles, si pâles. Les sept lettres ressortaient à peine sur la blancheur des draps.

Il me sembla qu'elle nous souriait, la petite phrase. Il me sembla qu'elle nous parlait:
-Je suis un peu fatiguée. Il paraît que j'ai trop travaillé. Il faut que je me repose.
-Allons, allons, Je t'aime, lui répondit Monsieur Henri, je te connais. Depuis le temps que tu existes. Tu es solide. Quelques jours de repos et tu seras sur pied.
Monsieur Henri était aussi bouleversé que moi.

Tout le monde dit et répète "Je t'aime". Il faut faire attention aux mots. Ne pas les répéter à tout bout de champ. Ni les employer à tort et à travers, les uns pour les autres, en racontant des mensonges. Autrement, les mots s'usent. Et parfois, il est trop tard pour les sauver."

Mon commentaire:

À travers l'histoire de Jeanne et de Thomas qui ont perdu tous leurs mots dans un naufrage, Erik Orsenna revisite la grammaire et nous parle de l'amour de la langue française. On déguste ce livre doucement, on lit et relit certaines phrases, certains passages. Un petit livre magnifique, enchanté, un conte, une ode à la langue française et aux langues qui malheureusement parfois disparaissent... J'ai adoré me promener sur l'île où ont échoués Jeanne et Thomas et j'aurais bien aimé visiter moi aussi la petite boutique "Au vocabulaire de l'amour" ou celle de "Marie-Louise, Étymologiste en quatre langues". L'auteur a une imagination qui m'a beaucoup plu. Je regrette cependant que ce soit si court! J'ai bien envie de lire ses autres livres!

Le roman est illustré des magnifiques illustrations de Bigre! qui sont tout à fait dans l'esprit du livre.

Un extrait:

"Bénissez la chance, mes enfants, d'avoir vu le jour dans l'une des plus belles langues de la Terre, Le français est votre pays. Apprenez-le, inventez-le. Ce sera, toute votre vie, votre ami le plus intime." p.14