enolaholmes4Nancy Springer
Série Enola Holmes tome 4
Nathan
247 pages

CoupdeCoeur

Résumé:

Voilà déjà plus de huit mois que j'ai échappé à la vigilance de mes aînés, Mycroft et Sherlock Holmes, qui s'étaient mis en tête de m expédier en pension pour faire de moi une lady. Je m'emploie depuis, par l'intermédiaire de mon cabinet de « Spécialiste en recherches — Toutes disparitions », à résoudre des enquêtes — parfois même plus efficacement que mon détective de frère ! Or voici qu'en ce jour de mai 1889 mon chemin croise une ancienne connaissance, lady Cecily Alistair. Il est clair qu'elle est en plein désarroi ! Juste avant de disparaître, encadrée de deux sévères chaperonnes, elle me glisse furtivement un éventail rose, qui recèle un mystérieux message. Décidée à porter secours à ma jeune amie en détresse, je m'efforce d'en percer le secret. Je ne le sais pas encore, mais, dans cette entreprise, je vais me retrouver bientôt face à un autre détective, investi de la même mission... mon frère Sherlock.

Mon commentaire:

J'aime énormément le personnage d'Enola Holmes, petite soeur de Sherlock Holmes, que je trouve particulièrement attachante. Comme on le sentait dans le tome 3, Enola et Sherlock commencent peu à peu à se rapprocher. Sherlock est beaucoup plus sympathique que Mycroft et la fin de ce livre-ci laisse supposer une sorte d'alliance entre le frère et la soeur. Cet aspect me plaît énormément et j'espère qu'il sera encore plus développé dans le prochain livre.

Cette série de livre est particulièrement réjouissante. Elle met en scène un détournement de personnage (une hypothétique petite soeur de Sherlock Holmes, qui a aussi beaucoup de talent en déductions). Étant une grande fan de l'oeuvre d'Arthur Conan Doyle et des enquêtes de Holmes, je trouve que l'auteur reprend habilement ce personnage très connu. En lui créant un univers familial et une petite soeur, elle parvient à nous le rendre plus sympathique, plus tendre. Un grand frère a toujours quelques responsabilité envers la plus jeune de la famille...

Ce qui me plaît beaucoup de cette série c'est qu'elle est très bien écrite. Un bon langage, une bonne description des bas-fonds de Londres de 1889, l'aspect historique et surtout le cadre sociologique de l'époque est bien décrit. On perçoit la différence entre les pauvres et les riches (un peu comme on le voit chez Anne Perry), ainsi que la place des femmes et leur rôle dans la société. Ajoutez à cela un savant mélange d'enquêtes et d'ironie ce qui nous offre un roman agréable, qui plaira aux plus jeunes comme aux adultes.

Une série à découvrir assurément si vous ne connaissez pas encore! Vivement le prochain tome!